S’il suffisait de mettre une cape rouge et un slip de bain par dessus nos pantalons, nous serions tous des super héros.

Nous, nous pensons justement que c’est suffisant… et nécessaire ! La cape est notre dissidence, notre sens artistique, le premier signe de folie, celui qui annonce tous les autres. Vous entrez dans l’univers des Ultra4, et nous allons vous emmener dans nos improbables voyages.

Élodie

Élodie

Miss Chance

Aussi loin que je me souvienne, la chance m’a toujours poursuivie, c’est comme ça


Celle qui trouve les trèfles à quatre feuilles, c’est moi ! Triathlète, Ironwoman, Ultra-Traileuse, on dit de moi que je ne lâche jamais l’affaire. On dit aussi que je suis une nomade, une saltimbanque du trail. Je souris la plupart du temps et il paraît que même quand je ne souris pas j’ai l’air de bonne humeur. C’est certainement pour tout ça que je suis ultra amoureuse de la vie. Je suis Ultra4(e) parce que j’aime penser que tout est possible, parce que chuis « cape ».

Francis

Francis

Crocodile Dandy

On me qualifie souvent de « warrior »


Je crois profondément qu’il faut rester classe et digne en toutes circonstances. Je suis multisports, du squash au VTT, en passant par le kitesurf et l’ultra-trail, je veux tout tester. Mon kif, c’est l’impossible, le truc vraiment dingue, la décharge d’adrénaline. L’idée simple et barrée d’un voyage extraordinaire suffit à me rendre heureux. Je suis un cool, je donne, je suis ultra solidaire, j’essaie d’apporter de la solidité et de la sérénité au groupe. Je prends le maximum de la vie. Je suis Ultra4 parce que je n’ai aucune limite.

Frédéric

Frédéric

Superman Addict

J’ai dû être enveloppé dans une cape rouge à la naissance


Cette idée de me transformer dans une cabine téléphonique et de voler me séduit énormément. On peut me trouver un peu déjanté, voire beaucoup, mais je suis aussi accro aux plans qui se déroulent sans accrocs. Certains disent que je sème une bonne ambiance autour de moi, je prends le compliment avec plaisir. J’aime les projets fous, les très longues courses dans la nature, j’ai traversé les 1000 km de l’Atacama en semi-autonomie, en 19 jours. Je suis Ultra4 parce que je suis ultra fan d’endurance, d’aventure et de capes de super héros.

Philippe

Philippe

Sauce Samouraï

Tout me va pourvu que ce soit extrême


Quand on commence à pousser les manettes, il faut les pousser à fond. J’ai été bercé par les histoires de samouraïs, alors forcément, je crois absolument que la seule limite est la mort, ce qui laisse une jolie marge. J’ai couru une centaine d’ultras en tout genre ces dix dernières années, et maintenant je passe le temps en faisant des 6 jours sur un tapis. Je suis Ultra4 parce que j’ai trouvé trois tarés capables de sortir une grosse ânerie dans les moments les plus tendus. C’est rare.

Ultra défis

Loire Attack

Loire Attack
750 Km à la force des jambes

le

Un triathlon extra-terrestre dans la distance comme dans les disciplines. Une balade lunaire sur Elliptigo entre Paris et Blois (220 km), Une sortie running de 70 km entre Blois et Tours et un finish en tandem entre Tours, Angers et Paris (450 km). Trois jours et demi pour boucler la boucle. Un sortie non-stop Ultra fun, Ultra longue, Ultra4 quoi !

En savoir plus...

Dernières Actus